arton5168-f1cbaAujourd’hui, mercredi 12 mars 2014, la valeur de 80 μg/m3, correspondant au seuil d’alerte de la population, seuil au-delà duquel il existe des effets limités et transitoires pour la santé des personnes sensibles ainsi que l’ensemble de la population. cet épisode de pollution pourra durer quelques jours.

La procédure d’alerte des populations concernées est donc déclenchée sur le département du Calvados.
La situation lors des épisodes de pollution par les particules ne justifie pas de mesures de confinement : il convient donc de ne pas modifier les pratiques habituelles d’aération et de ventilation.

A ce stade, il est recommandé :

  • Réduire les activités physiques intensives et les efforts physiques si des symptômes comme la toux, les sifflements, la dyspnée ou des maux de gorge sont ressentis.
  • Les adultes et les enfants avec des problèmes cardiaques ou pulmonaires et les personnes âgées devraient réduire voire éviter les activités physiques et sportives intenses.
  • Les personnes asthmatiques peuvent ressentir le besoin d’utiliser leur médicament inhalé plus fréquemment. Veuillez cependant à respecter les recommandations du médecin.
Par mesure de prévention, le préfet invite toute la population à :
  • se tenir informée de l’évolution de la situation (médias régionaux),
  • limiter l’usage des véhicules diesel,
  • limiter les transports routiers de transit,
  • réduire les vitesses de tous les véhicules,
  • pratiquer le covoiturage, utiliser les transports en commun,
  • pour les émetteurs industriels, s’assurer du bon fonctionnement des dispositifs de dépoussiérage et limiter les émissions de particules,
  • interdire ou faire respecter l’interdiction des activités de brûlage de végétaux (y compris l’écobuage),
  • éviter le chauffage par le bois et le charbon,
  • limiter les activités de loisirs génératrices de particules (manifestations publiques de sports mécaniques, feux d’artifice, etc.),
  • limiter l’usage d’outils d’entretien non électriques,
  • reporter les épandages agricoles d’engrais.

Lire le communiqué de presse de la préfecture (format pdf – 77.1 ko)

Source : Préfecture du Calvados
Partager :