Comment éviter les intoxications au monoxyde de carboneLes intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde… les bons gestes de prévention aussi.

Chaque année, en Basse-Normandie, entre 50 et 100 personnes sont hospitalisées pour intoxication au monoxyde de carbone, alors que des mesures simples permettent de supprimer le risque.

Toute l’année, et particulièrement pendant la période de chauffe, assurer une bonne ventilation du logement :

  • Aérer le logement tous les jours pendant au moins 10 minutes, même quand il fait froid ;
  • Ne pas obstruer les entrées et sorties d’air (grilles d’aération dans les cuisines, salles d’eau et chaufferies principalement) ;
  • Si une pièce est insuffisamment aérée, la combustion au sein des appareils de chauffage à combustion ou les chauffe-eau sera incomplète et émettra du monoxyde de carbone.

Utiliser de manière appropriée les appareils de combustion :

  • Ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu. Ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence.
  • Respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion (se référer au mode d’emploi du fabricant), en particulier les utilisations proscrites en lieux fermés (barbecues, …) ;
  • Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière, brasero …)
  • Ne jamais placer de groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage …) : ils doivent impérativement être installés à l’extérieur des bâtiments.

Pour en savoir plus :

  • Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?
  • Comment éviter les intoxications ?
  • Que faire si on soupçonne une intoxication ?
  • Comment obtenir des renseignements ?

Téléchargez le triptyque Le monoxyde de carbone (format pdf – 1.7 Mo)

Source: Préfecture du Calvados
Partager :