Un foncier rare et cher, des dispositifs d’aides peu mobilisés, au moins deux causes principales au nombre insuffisant de logements sociaux mis en chantier
sur l’agglomération caennaise.

Caen la mer, la Région Basse-Normandie et l’Etablissement Public Foncier de Normandie (EPFN) ont signé hier une convention de mobilisation du foncier à Fleury-sur-Orne. C’est une 1ère en Normandie. Elle fixe les enjeux, détermine des montants financiers et donne des objectifs quantitatifs précis de production.

Sur notre commune, la zone communautaire des Hauts de l’Orne est concernée. La zone va bénéficier d’un préaménagement à hauteur de 819 000  dont un tiers pour la Région, avec un objectif de réalisation de 250 logements sociaux.

Lire le communiqué de presse de Caen la mer ici.

Partager :