16hÀ 16 heures, la compagnie C du major Ostiguy, aidée des lieutenants Mathieu et Robert, atteint l’objectif, chaque maison de Fleury est inspectée. Le curé Saussaye et les habitants de Fleury, réfugiés depuis début juin dans les carrières, apprennent avec soulagement la fin de leur exil souterrain tandis que les Allemands se replient sur Étavaux. Gérard Marchand, aumônier du régiment de Maisonneuve, dit une prière avant l’ensevelissement des soldats canadiens tués au combat.

Source: Fleury-sur-Orne en 1944. Un site web réalisé par la Ville.

Pas encore de commentaire

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
S’inscrire à la lettre d’informations
Navigation sans contact



Installer Head Pilot Online

0
Connecting
Please wait...
Envoyer un message

Désolé, nous ne sommes pas en ligne pour le moment. Laissez-nous un message.

* Votre NOM et votre Prénom
* Votre mail
* Votre message
Se connecter

Besoin d'aide? Prenez le temps de consulter le support en ligne.

* Votre NOM et votre Prénom
* Votre mail
* Votre message
Nous sommes en ligne!
Retour d'information

Aidez-nous à mieux vous aider! N'hésitez pas à nous laisser des commentaires supplémentaires.

Comment évaluez-vous notre soutien?
X
Fleury-sur-Orne

GRATUIT
VOIR