Le 9 juillet, une messe est célébrée dans le salon du manoir sainte-croix. Des lance-grenades s’installent sur les coteaux. Les servants s’abritent dans les entrées de carrières et plusieurs d’entre elles sont évacuées. Bombardement intermittent. On a l’impression que les Allemands retirent leurs forces. Ils occupent les caves de la cité. Une pièce d’artillerie est placée à l’entrée de l’usine. Les servants logent dans la cave du concierge. Les réfugiés des carrières sauront plus tard que Caen a été délivré aujourd’hui et que les Alliés se sont rendus maîtres de la rive gauche de l’Orne. Plusieurs obus sur les coteaux.

Source: Fleury-sur-Orne en 1944. Un site web réalisé par la Ville.

Partager :