Le 6 juillet, importants passages d’avions. Dès le matin, bombardements sur Caen. A six heures du matin, un obus tombe sur le bureau et deux obus sur le plan incliné de la briqueterie. Vers 16 heures, arrivée d’obus sur le toit du “Grand Bâtiment” et la fenêtre du 2e étage du manoir, les cloisons volent en éclats.

Source: Fleury-sur-Orne en 1944. Un site web réalisé par la Ville.

Partager :