Le 27 juin, les obus sont de plus en plus fréquents, tirs de barrage motivés par le gué d’Athis et les chemins qui longent les murs du manoir en tout sens. Le Haut-Fleury couche dans les carrières, il y a déjà des blessés. Les Allemands parlent de construire un pont à “l’Ile Enchantée”, au pont Barla, la passerelle de l’Arquette n’étant plus assez résistante pour les chars. Heureusement, cela n’aboutit pas.

Source: Fleury-sur-Orne en 1944. Un site web réalisé par la Ville.

Partager :