Le 15 juillet, à six heures, les Allemands donnent l’ordre d’évacuer de suite les carrières pendant que les environs sont calmes. Les officiers allemands exigent que les malades restent seuls et à cet effet les docteurs prennent leurs dispositions pour opérer des groupements. Les personnes bien portantes auront de grosses difficultés pour rester.

Source: Fleury-sur-Orne en 1944. Un site web réalisé par la Ville.

Partager :