Voeux du Conseil Municipal

Ce soir, mes premiers mots iront, une fois n’est pas coutume, à mes collègues du Conseil Municipal, à ces femmes et à ces hommes qui incarnent, et font vivre, à FLEURY sur ORNE comme dans tant de communes en France, tout à la fois la démocratie, l’intérêt général et le dévouement à la chose publique. Ils viennent durant six années de consacrer beaucoup de temps et d’énergie, de talent et d’abnégation, à penser, à porter, à faire avancer les projets de notre commune. Je veux ici les saluer individuellement et collectivement.
Certains d’entre eux vont quitter la vie publique dans quelques semaines, qu’ils soient très chaleureusement remerciés du travail accomplis. D’autres prendront alors le relais pour que nous puissions continuer à construire ensemble la belle aventure de Fleury sur Orne et transformer l’essai.

Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,
Vous le savez la France traverse une période délicate, elle connait des difficultés économiques particulièrement importantes comme l’ensemble du système économique occidental. Dans ce contexte, nous devons résolument nous tourner vers l’avenir et prendre les bonnes décisions au bon moment car si je souhaite comme chacun d’entre vous que notre pays trouve rapidement les ressources qui lui permettront de retrouver la voie de l’emploi et d’une plus juste solidarité, j’observe que cette crise internationale scelle l’échec d’un modèle, celui de la croissance pour la croissance, mais aussi d’un modèle qui plébiscite le profit plutôt que l’emploi ou la finance plutôt que la production.

Dans le même temps, nous voyons se développer des aléas climatiques – les chutes de neige observées jusqu’à la mi-mars 2013, les intempéries orageuses des 22 et 27 juillet, les tempêtes de cette fin d’année – qui décline à Fleury ce que notre planète subit autour de la notion de réchauffement climatique.

Chaque jour nous trouvons dans l’actualité des exemples qui illustrent combien il est judicieux de développer l’attention que nous portons aux autres. Le chacun pour soi ayant toujours été une renonciation, un échec.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, nous avons fait le choix d’inscrire Fleury sur Orne dans une démarche de développement durable.

Le développement durable s’appuie sur la volonté de repenser les rapports qu’entretiennent les êtres humains entre eux et avec la nature. Il vise à remédier aux insuffisances d’un modèle de développement axé sur la seule croissance économique en reconsidérant nos façons de faire. Il s’agit donc de maintenir l’intégrité de l’environnement pour assurer la santé humaine et préserver les écosystèmes, d’assurer l’équité sociale, de viser l’efficience économique en soutenant une économie innovante et prospère, économiquement et socialement responsable.

Cette formule illustre notre volonté de porter pour notre commune une ambition de solidarité alliée à une dynamique de projet.
C’est pourquoi nous disons aussi que Fleury sur Orne est une ville solidaire, un territoire de projets.

Comme vous, j’aime Fleury.
Une commune vivante, accueillante, apprenante, innovante et solidaire mettant en valeur ses ressources en visant une plus grande autonomie, s’offrant des services à la hauteur de ses besoins et favorisant un développement social et économique, responsable dans un environnement de qualité.

Une commune dans laquelle nous nous appuyons sur un certain nombre de principes directeurs : la prise en compte de toutes les tranches d’âge, l’implication tant des femmes que des hommes, la présence de l’intergénérationnelle, la prise en compte de tous les secteurs d’activités, le penser et agir «famille», le respect des personnes, le respect des différences, le bon voisinage (confiance, entraide et sollicitude), un milieu en constante recherche de voies nouvelles, la participation citoyenne, la mobilisation autour de projets structurants, l’utilisation des potentiels tant humains qu’économiques et environnementaux, l’utilisation accrue des nouvelles technologies de communication, le partage des connaissances, se donner du temps pour cheminer collectivement, et bien d’autres encore …
Cela porte un nom, c’est le vivre ensemble. A Fleury sur Orne, cela constitue une richesse, une partie de notre patrimoine commun.

Celui-ci comporte en premier lieu une dimension culturelle. J’en veux pour preuve – outre les établissements strictement communaux tels que la bibliothèque Pauline Roland qui vient d’intégrer le réseau de lecture publique de Caen la Mer ou l’Espace Musical Jacques Higelin avec ses cours, ses ateliers et ses chorales – le nombre croissant d’associations qui œuvre en faveur de la culture : l’Union Fleurysienne d’Actions Culturelles dont Céline LOIZE est le nouvel agent de développement, Fleurylège d’Arts qui offre un grand nombre d’opportunités de découvertes sur une très large palette de sensibilités artistiques et culturelles, Unity et son Ile en Reggae et j’en profite pour saluer la création récente d’une nouvelle association sur notre territoire : culture’s en folie qui organisera notamment un festival de blues au mois de septembre prochain et qui recherche des partenaires et des bénévoles.

Ces initiatives résonnent avec d’autres qui sont prises par la municipalité : les artistes à Fleury, la venue d’Orelsan (avec le concours de l’UFAC et du centre d’animation), soirs d’été (relayés par l’UFAC), le partenariat photographique que nous avons noué avec Jangui Le Carpentier ou encore un projet au long cours que nous poursuivons avec Sylvain Briet en matière d’art contemporain.

Avec la culture, le sport constitue un autre outil du vivre ensemble. C’est pourquoi nous sommes résolus à donner aux sportifs fleurysiens de bonnes conditions de pratiques de leurs sports. Aussi avons-nous engagée une rénovation en profondeur de notre gymnase. 2014 verra s’y réaliser une nouvelle étape de travaux avec le chauffage et l’éclairage qui aujourd’hui pèchent par manque d’efficacité et excès de consommation d’énergie. Je me félicite de la cohabitation et des performances obtenues par le tennis de table, la boxe anglaise avec désormais deux professionnels Maxime HODEE et Mickael MONTEIRO, sur les traces desquels avance le très prometteur François PICHEREAU, la boxe américaine avec Romain MARY et son beau titre de champion d’Europe, le badminton, le tennis.
Tout cela se réalise sous la houlette compétente et bienveillante de l’excellent Franck SAVARY.

Nous pourrons demain avec lui transformer l’essai car les années qui viennent nous permettront de doter nos sportifs de moyens supplémentaires par la création, autour de l’actuel stade de football d’un parc sportif, ludique et récréatif de 9 hectares. En 2014, nous procéderons aux acquisitions foncières et à une première tranche d’aménagement. En terme d’activités sportives, je n’oublie pas, outre le foot et l’agent de développement sportif de la JSF, Dimitri Dugouchet, la randonnée, les cyclo, la gym, la danse, … et beaucoup d’autres activités encore puisque j’y associe l’amicale bouliste, la danse de salon ou le CUCVO.

La solidarité prend elle aussi toute sa place dans notre vivre ensemble. Le don du sang, le secours populaire, l’IME, le RAM, le CCAS, la résidence les pensées, l’EPHAD le Florilège qui ouvrira dans quelques jours, et le Foyer Soleil constituent des outils indispensables qui nous permettent de faire société

L’animation avec le centre socio culturel qui intégrera prochainement ses nouveaux locaux du 39, route d’harcourt, sous la houlette de Philippe Amourette avec Tiphaine Dauguet, son agent de développement, et Amine Robine, son agent d’accueil, le centre d’animation, le comité des fêtes, le cirque Borsberg en résidence, les célébrations, les fanfares, le feu d’artifice et les animations des 13 et 14 juillet, l’amicale rétromobile qui a fêté ses 20 ans cette année et qui s’élargie désormais aux motos.
Sans oublier la ludothèque et son équipe de bénévoles souriante et compétente, ou encore le projet jeunes. Les jeunes justement qu’il convient de mieux accompagner pour qu’ils prennent leur place dans la société comme dans le monde du travail. Nous y contribuerons avec les permanences de la Mission Locale, de Pôle Emploi, l’aide au permis de conduire, le recrutement (dès que nous le pouvons), l’accompagnement auprès des entreprises, les stages, et bientôt une bourse aux projets, individuels ou collectives, ou des prêts d’honneur.

Les jeunes nous amènent à l’innovation, et dans mon esprit, à l’internet.

Je me félicite cette année encore de l’obtention par notre site internet www.fleurysurorne.fr de la distinction de 3@ par le jury « villes internet ». Après 2010, 2011, 2012, 2013 a été rehaussé d’une mention accolée aux 3@. Nous saurons dans quelques jours, le sort qui nous est réservé pour 2014 ; en vérité, nous sommes assez confiants. Notre site est support de blogs. Notre commune est présente sur Facebook, sur Twitter. Elle propose une information dynamique, en temps réel.

C’est pourquoi je tiens à féliciter tout particulièrement le très habile et très ingénieux, Nicolas LIOT, pour le travail qui a été accompli comme pour la volonté de prolonger cette démarche et de développer nos pratiques en matière de dématérialisation, de nouveaux services et de positionnement de Fleury sur Orne afin lui faire atteindre le statut de commune numérique.

De même, pour mieux vous accueillir et pour élargir la gamme des services qui vous sont proposés, nous ferons prochainement évoluer la configuration, les bureaux et l’accueil de la mairie pour qu’elle soit transformée en véritable « cité administrative ».

Le vivre ensemble pose aussi de manière accrue la question de l’emploi, et que je relie à ce que je disais à propos des jeunes à l’instant. Cela concerne d’abord l’activité économique, les carnets de commandes. Et nous avons pleinement conscience lorsque nous développons notre commune, lorsque nous réalisons des investissements que, directement ou indirectement, à Fleury sur Orne, nous agissons sur les carnets de commande, et donc aussi sur l’emploi.

C’est pourquoi, pour favoriser la présence d’entreprises et donc d’emploi sur le territoire fleurysien, nous avons créé avec le concours de Caen la Mer un parc de développement économique que nous avons prolongé dans d’autres endroits de la commune. Celui-ci reçoit donc des entreprises qui se développent et créent des emplois. Ce sont plus de mille emplois qui ont été créés à FLEURY depuis quelques années.

Parce qu’il faut transformer l’essai, nous poursuivrons ce développement dans les années qui viennent car il est nécessaire à l’activité des Fleurysiens comme aux ressources de notre commune, il rééquilibre l’agglomération vers le sud et participe de cette manière d’une politique vertueuse d’aménagement du territoire et de développement durable.
Aussi, je le dis à celles et ceux qui souhaitent développer de l’activité durable et de l’emploi à Fleury sur Orne, venez, vous y êtes les bienvenus.

Le vivre ensemble et le développement durable, ce sont aussi le logement, le cadre de vie et donc l’habitat.
En 2013, nous avons mis à disposition des Fleurysiens, plusieurs dizaines de logements, réalisés par les sociétés Sédelka et Investir Immobilier, en partie avec Caen Habitat et la Plaine Normande. Ce sont des réalisations de qualité qui offrent un niveau de confort très apprécié de leurs habitants. Que l’ensemble de ceux qui ont contribué à ses réalisations soient remercié de leur travail.

Tous nos projets se structurent autour d’une ambition de mobilité durable. Notre desserte par la Liane 4 est appréciée à tel point, M le Pdt de Viacités, que les Fleurysiens qui n’en bénéficient pas – dans le quartier des Terrasses ou dans le Parc de développement économique – la réclament fortement.
En outre, deux arrêts seront créés très prochainement : au niveau des Terrasses pour que la liaison avec Saint André sur Orne puisse s’y arrêter, et devant la salle Oresme.

Plutôt qu’une succession de lotissements qui auraient pu être positionnés bout à bout, nous avons voulu et exigé un projet global, pensé et assuré, durable, adaptable dans le temps aux besoins de ses habitants et de ses usagers.

Ce projet – je veux parler des Hauts de l’Orne – nous l’avons travaillé avec Claude Leclère pendant près de 20 ans. Ce projet … en fait, ça n’est plus un projet, c’est une réalité grâce aux votes du Conseil Municipal du 16 décembre et du Bureau de Caen la Mer, le 19 décembre.
Nous allons donc pouvoir à présent transformer l’essai.
En effet, après les acquisitions foncières et les fouilles archéologiques, des études spécifiques de sous-sol sont en cours. Rapidement commenceront les travaux d’infrastructures : voiries primaires et réseaux.
Les Hauts de l’Orne permettront de relier le quartier du collège Pagnol au cœur de la commune, sans passer par Caen ; de nous relier à Ifs également.

Les Hauts de l’Orne, c’est un écoquartier.

La conception d’un EcoQuartier a pour objectif de proposer des logements pour tous dans un cadre de vie de qualité, tout en limitant son empreinte écologique.
Pour ce faire, un EcoQuartier doit respecter les principes du développement durable :
• Promouvoir une gestion responsable des ressources
• S’intégrer dans la ville existante et le territoire qui l’entoure
• Participer au dynamisme économique
• Proposer des logements pour tous et de tous types participant au « vivre ensemble » et à la mixité sociale
• Offrir les outils de concertation nécessaires pour une vision partagée dès la conception du quartier avec les acteurs de l’aménagement et les habitants.

Pour favoriser le vivre ensemble et développer les pratiques sportives, nous allons créer, à partir du stade de football actuel, le parc sportif, ludique et récréatif de 9 hectares que j’évoquais plus haut.

De son coté, le parc urbain de 15 hectares positionné au coeur des Hauts de l’Orne permettra en outre de faire le lien avec les terrains de la Butte dans le secteur du collège Pagnol et du Foyer Soleil, comme avec le terrain municipal situé derrière le chateau d’eau qui invite à rejoindre les abords du site de l’Ile enchantée qui seront aménagés pour permettre les guinguettes, les piqueniques, les spectacles, les jeux, … . De là, il sera possible de rejoindre la voie verte et toute les destinations qu’elle propose.

Sur ce parc urbain donc, nous introduirons de nouvelles pratiques avec des chemins qui permettront de les traverser, de grandes esplanades enherbées qui permettront d’y réaliser de grandes manifestations ; j’ai déjà entendu de bonnes idées : festival de cirque, de musique, spectacles collectifs, …d’autres bonnes idées sont les bienvenues.

Nous aussi aussi y promouvoir une agriculture durable, y développer une présence faunistique et floristique beaucoup plus dense qu’aujourdhui (j’ai entendu parler de vergers, de ruches, d’abeilles), de ferme pédagogiques, mais aussi de maraichage, ce qui nous permettra d’amplifier nos pratiques actuelles puisque nous sommes heureux qu’à Fleury sur Orne, existe une activité de maraichage, une AMAP, bientôt nouvelle association «cagnotte solidaire» verra le jour, et je vous invite à participer à son assemblée générale constitutive, le 6 février prochain à 18h30 dans cette salle. A Fleury sur Orne, existe aussi un magasin bio ainsi qu’un distributeur automatique de produits bio accessible en permanence.

Les prochaines années nous donnerons l’opportunité de développer cette logique de circuit court et j’affirme notre volonté d’introduire fortement cette spécificité dans les implantations et les activités de notre parc de développement économique comme ailleurs.

Dans cette même perspective, nous souhaitons faire une priorité de la redynamisation de la place Jean Jaurès. Certes, il y a des évolutions des modes de consommation, les déplacements pendulaires, l’offre en présence, mais nous sommes déterminer à agir en créant un lien plus direct avec la route d’Harcourt, en y créant une véritable maison des professions de santé, en y implantant une épicerie. Les prochains mois nous permettront de vous faire partager ce projet que nous travaillons avec les parties prenantes et qui passent par quelques acquisitions foncières que nous avons d’ores et déjà entamées.

Cette qualité, cette proximité que je viens d’évoquer, nous les retrouvons aussi au restaurant scolaire de nos écoles, maternelle et élémentaire.
Nous venons de mettre en place avec la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013, la première étape d’un projet très ambitieux de refondation de l’école. Nous avons souhaité aller au-delà des impératifs de la réforme pour offrir aux enfants de Fleury sur Orne, un temps plus long et plus qualitatif d’enseignement. Je veux ici remercier l’ensemble de celles et ceux qui se sont investis et qui s’investissent encore au quotidien dans ce grand et beau projet : les animateurs, les enseignants, les parents d’élèves, les associations, les agents communaux, et bien évidement les enfants.

Avec la refondation du plateau socio-éducatif, et pour transformer l’essai, nous transférerons l’école maternelle à proximité de l’école élémentaire puis dans une succession d’opération à tiroir, nous rénoverons, agrandirons, reconfigurerons le centre de loisirs, le projet jeunes, la bibliothèque, … . Au printemps, nous implanterons des jeux pour enfants de 2 à 4 ans et de 4 à 6 ans, à proximité de la résidence service. C’est une première opération depuis longtemps qui en appelle d’autres.
D’ici-là, nous sommes attentifs à l’évolution des effectifs scolaires et nous travaillons à différents scenarii nous permettant d’accueillir nos écoliers dans les meilleures conditions, dès lors que la DDEN aura nommés des professeurs.

Et puisque nous parlons d’éducation, je veux saluer le collège Marcel Pagnol, collège qui renait autour de sa principale, Mme Lefiliatre, et de la communauté éducative mobilisée. Avec de nouvelles options qualitatives et bientôt avec de nouveaux locaux totalement rénovés pour un budget de 6,5 M euros, il deviendra particulièrement attractif. Aussi, je salue le collège pour le prix qu’il vient d’obtenir, le prix E3D, pour sa démarche de développement durable.

Au niveau municipal, nous prolongerons nos actions pour arroser avec des eaux de pluie, pour limiter les intrants dans le désherbage, pour recycler les sapins de noël, pour broyer les tonte de haies et en faire du paillage. De la même manière, nous agirons avec nos différents partenaires afin de favoriser l’isolation thermique et parfois donner un coup de neuf à des logements qui en ont besoin.

Autour de nous, nous prolongerons nos travaux au sein de la communauté d’agglomération Caen la Mer pour renforcer le dynamisme de notre territoire qui prendra, je l’espère, la forme d’un pôle métropolitain.

Au niveau plus local, nous travaillons avec les communes d’Ifs et de Saint André autour de la notion d’intérêt commun afin de promouvoir des synergies et des économies d’échelle.

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,
Au moment de conclure mon propos, permettez-moi de former des voeux pour 2014 :
– de former des voeux pour vous-même, pour vos familles, pour tous ceux qui vous sont chers ;
– de former des voeux pour vos associations, vos collectivités, vos entreprises ou vos établissements ;
– de former des voeux pour vos projets, pour qu’ils se réalisent ainsi que vous le souhaitez ;
– de former des voeux des voeux pour nos projets, si nombreux et si nécessaires ;
– de former des voeux de rassemblement, d’unité, d’utilité, d’abnégation, d’action, de capacité à agir, collectivement ;
– de former des voeux pour les Fleurysiens qui le méritent tant et avoir une pensée pour ceux qui sont seuls, souffrent ou sont dans la difficulté ;
– de former, enfin, des voeux pour FLEURY, notre commune à laquelle nous lie une affection si particulière.

Oui, comme vous, j’aime FLEURY.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
0
Connecting
Please wait...
Envoyer un message

Désolé, nous ne sommes pas en ligne pour le moment. Laissez-nous un message.

* Votre NOM et votre Prénom
* Votre mail
* Votre message
Se connecter

Besoin d'aide? Prenez le temps de consulter le support en ligne.

* Votre NOM et votre Prénom
* Votre mail
* Votre message
Nous sommes en ligne!
Retour d'information

Aidez-nous à mieux vous aider! N'hésitez pas à nous laisser des commentaires supplémentaires.

Comment évaluez-vous notre soutien?
X
Fleury-sur-Orne

GRATUIT
VOIR